Histoire de la fluorine

Le Livre de Valzergues
E.Guillou Gotkovsky
Critiques
Où trouver le livre?

Les mines de fluorine

Autres mines

Mines étrangères

 

Gilles Emringer, collectionneur

MultiAxes

Spathfluorminerals

 

Collections de fluorine

Constituer une collection

Pièges à éviter

 

Espaces "membres"

Remerciements

Documentation recherchée

Actus / Liens

Contacts

 

Espace industrie

Plan du site complet

MINES ET SITES AYANT LIVRÉ DE LA FLUORITE ET EXPLOITÉS POUR LE SPATHFLUOR

Chaillac - Indre - Chevallement principal

CHAILLAC
(Chaillac, Indre)

Le gisement du Rossignol est situé sur la commune de Chaillac (Indre) à 30 km au SW d'Argenton-sur-Creuse. Le gisement est constitué d'un filon de 1000 m reconnu jusqu'à 250 m de profondeur actuellement. La fluorine est ambrée, violette, avec inclusion de sulfures. La Société Industrielle du Centre (SIC) a exploité ce gisement jusqu'en 2003.

Le Kaymard - Mine de Fer et fluorine - Aveyron

LE KAYMAR
(Pruines, St Cyprien s/Dourdou, Aveyron)

Les filons du kaymard ont été exploités depuis l'Antiquité pour l'argent, le plomb... Ce n'est qu'au XXème siècle que la fluorine devint industriellement interessante. La morphologie du gisement, et sa paragenèse présente de nombreux points communs avec la mine de fluorine de Valzergues. Le site est actuellement mis en sécurité.

Flurine - Langeac - Haute-Loire

LANGEAC
(Langeac, Haute Loire)

Langeac (Haute-Loire) est le nom d'une commune et d'un gisement passé dans la postérité minière française, grâce son important champ filonien qui a été arrêté en 1977, et qui a fourni une des plus grosses productions de fluorine en France. Marsanges , le Barlet et la Dreyt sont les sites les plus connus. Avec le district de Chavagnac-Lafayette ( situé à 10 km au NE de Langeac) le district de Langeac a focalisé en Haute-Loire une activité extractive considérable pour le pays. Les cristallisations sont également renommées.

Maxonchamp  Vosges

MAXONCHAMP
(Maxonchamp, Vosges)

Le filon de Maxonchamp est situé dans le Massif des Vosges .Il occupe sur un allongement reconnu d'environ 600 m et une hauteur reconnue de 200 m environ. Découvert en 1933 et reconnu vers 1954, le gisement a été mis en exploitation en 1959 par la Société des Mines du Haut du Them .

La Barre - St Jacques d'Ambur - Puy de Dome

LA BARRE
(Pontgibaud, St Jacques d'Ambur, Puy de Dôme)

La mine de La Barre est située à une quarantaine de kilomètres au N-W de Clermont-Ferrand. La minéralisation se présente sous la forme d'un filon hydrothermal reconnu sur 1 km environ. Il a été exploité sur une distance de 350m. En 1966, la SECME (voir "La Mine de fluorine de Valzergues") s'y intéressa. Le secteur est connu pour avoir livré des octaèdres (arêtes de 6 cm). Les galeries sont actuellement toutes inaccessibles... aux humains (mise en sécurité en 2000)... Cela ne concerne pas certaines chauve-souris!

Le Burg - Tarn

LE BURG
(Alban, Tarn)

Le gîte est situé dans la commune de Paulinet (Tarn), à 6 km au SW d'Alban.A proximité se trouvent les gisements de Montroc, du Moulinal. Le filon a été reconnu sur 900 m de longueur et 235 m de hauteur. La fluorine du Burc est très pure et réputée pour ses belles cristallisations de couleur bleue. La SOGEREM (filiale du groupe Pechiney) exploite la fluorine depuis 1953 en souterrain.

Fontsante - Var

FONTSANTE
(Var)

Le gisement de Fontsante (Var) est situé à la bordure sud du Massif du Tanneron (Esterel).
Il s'agit d'un champ de 20 filons parallèles, allongés Est-Ouest. Les principaux filons s'échelonnent sur 2500 m du Sud au Nord et s'allongent sur 800 m d'Ouest en Est. La profondeur verticale maximum reconnue est de 260 m. La SECME (voir "La mine de Fluorine de Valzergues") effectua d'importants travaux préparatoires tout en poursuivant l'extraction de spath métallurgique.

Foisches, Bois le Duc, Ardennes

FOISCHES
(Bois le Duc, Ardennes)

Située dans la pointe de Givet (Ardennes), l'exploitation de cette mine de fluorine s'est déroulée sur un peu plus d'un siècle, de façon discontinue et artisanale. Un point commun avec la mine de fluorine de Valzergues est l'irrégularité de l'exploitation, et donc une absence de production qui n'a pas conduit ces mines au rang de grandes productrices de minerai.
Les échantillons minéralogiques que l'on trouve de ce gisement sont des cristaux de fluorine dont la forme est peu commune.

Carrière de Montroc - Tarn

MONTROC
(Montroc, Tarn)

Le filon de fluorine de Montroc est situé à 10 km au SW d'Alban, dans le district fluoré du Moulinal et du Burc. Le filon est exploité à ciel ouvert par SOGEREM. (filiale du groupe Pechiney). Avec le ciel ouvert du gisement voisin, celui du Moulinal, les terrassements effectués totalisent 26 millions de mètres cubes. Le réaménagement de la carrière est effectué en parallèle à l'exploitation.

Le Moulinal - Tarn

LE MOULINAL
(St Jean de Jeannes, Tarn)

Le filon de fluorine du Moulinal est situé dans les communes de Paulinet et de Reyssac (Tarn) à 8 km au Sud d'Alban. Son exploitation de fait à ciel ouvert par la SOGEREM à partir de 1984.

Carrière Escaro-Sahore

ESCARO-SAHORRE
(Sahorre, Pyrénées Orientales)

Le gisement d'Escaro est situé dans la commune d'Escaro à l'Ouest de Vernet-les-Bains dans les Pyrénées-Orientales. Avec son voisin le gisement de Sahorre (situé sur la commune de Sahorre), le district du Canigou dont il est le fleuron vient en tête des régions productrices françaises pour la fluorine. Les mines ont fermé en 1991 et l'usine en 1993.
Escaro a été exploité à ciel ouvert par Denain Anzin Minéraux dans la carrière dite d'Escaro-Pla de Gante. Sahorre a été exploité à ciel ouvert aussi, par le même concessionnaire. Le minerai des deux mines était enrichi à l'usine de flottation d'Olette qui a appartenu à la SECME (voir "La Mine de Fluorine de Valzergues").

 

LA PIERRE PERTHUIS

La Pierre-Perthuis

Parmi les réserves françaises en spath fluor, les gisements stratiformes du Morvan découverts depuis peu sont les plus importants en tonnage et en étendue. En matière de minéralogie, hormis peut-être à Marigny jadis, il ne faut point espérer trouver de très belles géodes dans ces gisements stratiformes, sauf exception que les internautes seront sympathiques de nous signaler. Les différents gîtes fluorés sont :
Pierre Perthuis (Yonne)
Pontaubert (Yonne)
Marigny-sur-Yonne (Nièvre)
Egreuil (Nièvre)
Courcelles-Frémoy (Côte-d'Or)
Antully (Saône-et-Loire)

 

SEWEN
(Haut-Rhin)

 Le site :
Situé dans l’arrière vallée de la Doller (Haut-Rhin, Alsace), Sewen est un gîte minéralisé important par sa diversité. D’un point de vue économique, il n’y a que quelques tonnes de fluorine qui ont été extraites. On distingue plusieurs travaux à Sewen qui regroupent différents filons : Sewen 1 (Bramenstein, Moritz 1 et 2, Klosterwald) et Sewen 2 (Leimkritter, Gabrielle II, Schwarzenfels). Les galeries sont actuellement noyées et/ou effondrées.

La minéralogie :

Sewen doit sa réputation minéralogique surtout à la fluorine bleue, d’une couleur profonde et intense. La galerie Moritz 2 a livré, en 1974, quelques très rares spécimens.
De nombreux minéraux ont été répertoriés, et les plus important sont le cuivre, la fluorine, le plomb et le zinc (Sewen 1), et le fer et également du zinc à Sewen 2. Ainsi, galène, pyrite, blende, goethite, quartz, barytine sont les minéraux classiques de ces paragenèses, mais on peut également trouver  de la tourmaline, malachite, hématite, chrysocolle...


PADIÈS

( 81 Tarn)

Padies - Tarn


Située dans le département du Tarn, dans l’ arrondissement d’Albi, la mine de Padiès était une petite exploitation de fluorine.Reconnu sur 270m de long, le gisement a été exploitéa que pendant une très courte durée par la SOGEREM en travaux souterrains, et à ciel ouvert.. Ce gisement a livré des cristallisations spectaculaires de fluorine

Voltenne, Morvan


VOLTENNE

La découverte du champ filonien de Voltenne remonte à 1861. A partir de cette date et durant plus d’un siècle se sont succédées des exploitations.
La dernière exploitation a lieu en 1982. On estime la production totale du gisement entre 250 000 et
300 000 tonnes.


 

LE PUY SAINT-GULMIER
(Puy-de-Dôme)

Le réseau filonien est localisé 1 km à l’Ouest du Sillon Houiller.Les galeries sont actuellement toutes rebouchées. On distinguait trois exploitations:La mine de Bisage, la mine du Four et La Rochette. L' intérêt industriel a été modeste, mais la minéralogie est mondialement connue.

 


LE MAINE

Le Maine - Morvan

La mine de Maine est située à une dizaine de kilomètres au Nord d’Autun (Morvan). Les filons minéralisés sont reconnus sur une longueur de 2000 m. Ce gisement a été exploité depuis 1964, et est actuellement rebouché. Le site est connu pour ses cristallisations de barytine, et moins pour sa fluorine.

 


NIZEROLLES

Le gîte est situé à l’Est de Vichy. Différents travaux de recherche et d'exploitation ont permi d'en extraire du minerai de fluor qui a été traité dans l’usine de flottation de Langeac (usine de Chambaret).


PIC MARTIN

Le gisement est situé à l’Ouest de Saint-Tropez.
Il s’agit du plus beau champ filonien des Maures, composé de douze filons. L’ensemble est réparti sur une zone de 2500 m d’Ouest en Est, et de 1000 m du Nord au Sud.
L’exploitation a porté sur le plomb, le zinc, la barytine et la fluorine.
Des réserves seraient encore disponibles à l’aval des travaux.

 


L'AVELLAN

Le gîte, situé dans le Var, est l’objet de travaux de mise en sécurité. Un seul filon compose le gîte. Des travaux ont été effectués avant la seconde guerre mondiale. 40 000 tonnes de minerai ont été produits, et le site est considéré comme épuisé.

LE BEIX

Le Beix - Puy-de-Dome

La mine du Beix est le gisement français de fluorite le plus connu des collectionneurs.Elle est située dans le Puy-de-Dôme, près de Bourg-Lastic. Ce gisement aurait été exploité dès 1890, exclusivement pour le « spath fluor ».La fermeture définitive a eu lieu en juillet 1977. 360.000 tonnes de minerai ont été produites. L’accès à ce gisement a été condamné par le foudroyage du puits principal et le site est une propriété privée à usage agricole.

LE GRAND-CHATELARD

Le Chatelard - Savoie

La fluorine est rare dans les Alpes. Elle est présente sous forme de minéral accessoire, mais n'a donné qu'une seule fois lieu à une exploitation de dimension industrielle: le Champ du Rocheray, aussi appelé Bois Feuillet , ou Grand-Chatelard.


LE POURTALET

Le gîte est situé dans les Pyrénées-Atlantiques à une altitude de 1700 m et à environ 1 km de la frontière espagnole. La longueur totale reconnu du gisement est de 1500 m.Le gîte a vécu deux périodes d’exploitations d’un total de 27 ans Ce gîte a livré outre de la fluorine incolore allant de la pierreuse à la qualité "optique".

 

L'ARGENTOLLE

La galène argentifère a d'abord été exploitée au Vème siècle avant J.C.
L'exploitation pour la fluorine débute en 1970. Les travaux cessent en octobre 1982.
Il ne reste rien des bâtiments de la mine, la carrière du bois du sureau est remblayée, et la carrière du rocher du bœuf est noyée.




COMBRONDE


L
a mine de fluorine se situe à quelques kilomètres à l’ouest de Combronde, dans le département du puy de dôme. Le filon, de nature hydrothermale, est encaissé dans des formations granitiques. Le gisement a été découvert en 1957 et livra environ 1000 tonnes de minerai. La mine a été exploitée en 1958/1959.




Photos de fluorines françaises sur spathfluorminerals.com

 

 

Haut de page

edelweis web concept
E. Guillou-Gotkovsky© 2000-2013
8/03/13